Mauritanie

La Mauritanie dépend principalement des combustibles fossiles pour répondre à la demande domestique d'énergie. Les combustibles fossiles représentent environ 66% de la consommation primaire d’énergie, alors que les 34% restants proviennent de la biomasse   qui est surtout utilisée pour le chauffage et les besoins domestiques. L’électricité est principalement générée à partir de centrales thermiques composées de  générateurs diesel. A l’heure actuelle, la consommation nationale d’énergie dépasse la production de 35%,   rendant nécessaires d’importantes importations de combustibles fossiles. Ceci est dû principalement à la hausse importante des besoins en énergie couplée par ailleurs à une insuffisance de puissance installée.

 Le pays cherche à répondre à la demande croissante d’énergie tout en réduisant les importations en intégrant les énergies renouvelables comme source importante d’électricité. Le gouvernement a pour objectif de générer 15% et 20% pour 2015 et 2020,   respectivement, de la consommation primaire d’énergie via des moyens d’énergie renouvelable, sans compter la biomasse.

La Mauritanie est un état membre du RCREEE depuis 2014. 

Le "Jour Arabe l'Efficacité É nergétique" est une initiative pan-arabe, qui vise à sensibiliser les pratiques et les technologies d'efficacité énergétique dans la région arabe. Le Conseil ministériel arabe de l'électricité à la Ligue des États arabes (LEA) fixe des objectifs stratégiques pour...
Pour diffusion immédiate Renforcement des compétences professionnelles arabes en matière d’énergie durable: Cinq nouveaux stagiaires Nouveau cycle du programme de stage régional du RCREEE Le 24 novembre 2013, Caire Le Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique (...
Egypte – 19-20 Juin, le RCREEE a organisé en coopération avec la Ligue Arabe un atelier de travail sur l'actualisation du guide sur le potentiel des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique dans la région Arabe (appelé Daleel). Le guide a été publié (lancé) pour la première fois par la...
En mars 2013, la Ligue des états arabes (LEA) et RCREEE ont organisé un atelier de restitution des dernières mises à jour du Cadre arabe d'énergie renouvelable (AREF) réalisées par Dr. Albrecht Kaupp de Société Allemande de Coopération Internationale (GIZ). L'atelier a également examiné le canevas...

Pages