Irak

L'Irak est l'un des producteurs de pétrole les plus importants du monde et dispose de la plus grande réserve de pétrole confirmée. Au cours des dernières années, le secteur de l'énergie de l'Irak a souffert de la guerre et la demande d'énergie dépasse actuellement la capacité d'expansion. La consommation totale d'énergie primaire du pays est basée à 90% sur le pétrole, et le reste est assuré par le gaz naturel.

L'Irak souffre de graves pénuries d'électricité en raison de la capacité de production insuffisante et la demande croissante d'énergie. Le gouvernement prévoit d'augmenter la production par gaz naturel et les installations d'énergie renouvelable. l'Irak vise à avoir 2.24 GW de la production d'électricité provenant de l'énergie renouvelable (à l'exception de l'énergie hydraulique). L'Iraq a adopté son premier NEEAP en 2013.

L'Irak est un État membre du RCREEE depuis 2008. 

Le papier "AFEX des énergies renouvelables : Enquête sur les conditions d’investissement dans le secteur des énergies renouvelables dans le monde arabe " est sélectionné comme finaliste pour le prix annuel des publications de la conférence mondiale des énergies renouvelables, Edition nord-...
Le RCREEE a lancé pour la première fois un index pour comparer et mesurer la compétitivité en matière d'énergie durable dans la région arabe appelé «l'index de l’énergie arabe du futur" (AFEX). La Tunisie, le Maroc et la Jordanie occupent les trois premiers rangs en matière de compétence dans le...
Egypte – 19-20 Juin, le RCREEE a organisé en coopération avec la Ligue Arabe un atelier de travail sur l'actualisation du guide sur le potentiel des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique dans la région Arabe (appelé Daleel). Le guide a été publié (lancé) pour la première fois par la...
Le Centre Régional des Energies renouvelables et de l'Efficacité Energétique (RCREEE) a publié l e 21 Mai 2013 des études sommaires sur les marchés des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de ses états membres. Les 13 pays membres du RCREEE ont été classés selon des dimensions...
Irak prévoit de dépenser jusqu'à 1,6 milliards de dollars afin d'investir dans les centrales solaires et éoliennes au cours des trois prochaines années ajoutant 400 mégawatts au réseau national irakien. Le chef du département de planification et des études au ministère de l'électricité, Laith al...
Les 15 et 16 avril 2013 : RCREEE a organisé, en étroite collaboration avec l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) et la Ligue des états arabes (LEA), avec l’appui financier de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), un atelier de « Dialogue sur les politiques d'...
En mars 2013, la Ligue des états arabes (LEA) et RCREEE ont organisé un atelier de restitution des dernières mises à jour du Cadre arabe d'énergie renouvelable (AREF) réalisées par Dr. Albrecht Kaupp de Société Allemande de Coopération Internationale (GIZ). L'atelier a également examiné le canevas...
Beyrouth, Liban – 26 septembre 2013- Selon l'indice récemment lancé "L'indice Arabe de l'Énergie Future"™ (AFEX), la Tunisie, le Maroc et la Jordanie ont occupé les trois premiers rangs en matière d'efficacité énergétique. Dans le domaine des énergies renouvelables le Maroc, la Jordanie et l'Égypte ont occupé les trois premiers rangs, respectivement. Dr. Tareq Emtairah, directeur exécutif du Centre Régional pour les Énergies Renouvelables et l'Efficacité Énergétique (RCREEE) a présenté aujourd’hui les concepts clés et les résultats des indices au forum de l'énergie de Beyrouth.

Pages