Bahreïn

Le Bahreïn est un important non-OPEP producteur de pétrole et de gaz naturel dans la région. Pourtant, le pays importe le combustible fossile pour répondre à ses besoins domestiques en énergie, qui y sont entièrement basés. Le Bahreïn envisage d'augmenter sa capacité de production d'électricité, qui fonctionne actuellement à partir du combustible fossile seulement. Le gouvernement déploie des efforts pour l'hybridation énergétique en intégrant les énergies renouvelables, et vise à atteindre 10% de la production d'électricité à partir de sources d'énergie renouvelables d'ici 2035. Le Bahreïn a fait un grand pas en avant en matière d'efficacité énergétique en adoptant le premier PNAEE du pays en 2017.

Le Bahreïn est un État membre du RCREEE depuis 2008.

Beyrouth, Liban – 26 septembre 2013- Selon l'indice récemment lancé "L'indice Arabe de l'Énergie Future"™ (AFEX), la Tunisie, le Maroc et la Jordanie ont occupé les trois premiers rangs en matière d'efficacité énergétique. Dans le domaine des énergies renouvelables le Maroc, la Jordanie et l'Égypte ont occupé les trois premiers rangs, respectivement. Dr. Tareq Emtairah, directeur exécutif du Centre Régional pour les Énergies Renouvelables et l'Efficacité Énergétique (RCREEE) a présenté aujourd’hui les concepts clés et les résultats des indices au forum de l'énergie de Beyrouth.

Pages