Égypte

L'Egypte représente le marché d'énergie le plus peuplé de la région et est le plus grand consommateur de pétrole et de gaz dans le continent. L'Egypte est aussi un important non-OPEP producteur de combustibles fossiles et joue un rôle essentiel dans le commerce international d'énergie. Le pays est confronté à une demande croissante rapide d'énergie en raison, entre-autres, de la croissance démographique, l'expansion économique et la production industrielle augmentée parmi de nombreux facteurs. 

Le gouvernement vise hybrider ses sources énergétiques en favorisant les sources d'énergie renouvelables et a fixé un objectif d'atteindre 42% d'électricité produite à partir d'énergies renouvelables d'ici 2035. En outre, les objectifs d'efficacité énergétique cumulatifs ont été fixés à 5%, ainsi qu'un Plan National d'Action de l'Efficacité Energétique (NEEAP) a été adopté.

L'Égypte est un État membre du RCREEE depuis 2008.

Le Centre Régional des Energies renouvelables et de l'Efficacité Energétique (RCREEE) a publié l e 21 Mai 2013 des études sommaires sur les marchés des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de ses états membres. Les 13 pays membres du RCREEE ont été classés selon des dimensions...
Dans le cadre de l’assistance technique qu’offre le RCREEE à ses pays membres pour améliorer la diffusion des technologies ER& EE dans la région, le RCREEE organise pour des responsables libyens une mission en Egypte du 17 au 19 Février 2013. Ces derniers visiteront l’Agence Egyptienne de...
Schneider Electric Egypte a établi la première centrale solaire sur 170 mètres carrés, à l’oasis d’El-Farafra, gouvernorat de la Nouvelle Vallée. Cet endroit est caractérisé par l’ensoleillement tout au long de l'année. La centrale produit 108 kWh / jour répondant aux besoins fondamentaux de l'...
En coopération avec la Ligue des Etats Arabes, l'Autorité des Energies Nouvelles et Renouvelables (NREA) et l’Autorité Egyptienne de Régulation de l’Electricité et de la protection des consommateurs (ERA), le RCREEE a organisé du 8-12 Octobre 2012 au Caire, un cours de formation intitulé «...
S’inscrivant dans le cadre de sa mission pour promouvoir les stratégies favorables aux énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. le RCREEE a soutenu le processus de préparation du Plan d’Action Nationale pour l'Efficacité Energétique (PANEE) du Soudan et de l’Egypte. En effet, le 30...
Le gouvernement égyptien a annoncé la création d'une nouvelle centrale solaire de 80 MW à Marsa Alam. En l’absence de sources de gaz naturel et de centrales électriques, cette centrale solaire compte pour un projet essentiel dans l'avenir de l'électricité à la ville de Marsa Alam. Source en Arabe...
Les 15 et 16 avril 2013 : RCREEE a organisé, en étroite collaboration avec l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) et la Ligue des états arabes (LEA), avec l’appui financier de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), un atelier de « Dialogue sur les politiques d'...
Les 8 et 9 mai 2013 : Dans le cadre de ses efforts visant à promouvoir un échange de connaissances dans le domaine des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, RECREE a organisé une mission d'échange des connaissances de deux jours au Liban, durant lesquels des experts d'Egypte et du...
En mars 2013, la Ligue des états arabes (LEA) et RCREEE ont organisé un atelier de restitution des dernières mises à jour du Cadre arabe d'énergie renouvelable (AREF) réalisées par Dr. Albrecht Kaupp de Société Allemande de Coopération Internationale (GIZ). L'atelier a également examiné le canevas...
Lors de la conférence régionale sur : Les Indicateurs d'efficacité énergétique dans les pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée 29 novembre 2012 Ligue des états arabes, le Caire (Egypte) Faits alarmants : La consommation d'énergie dans la région arabe méditerranéenne monte en flèche en raison principalement de l'augmentation des unités de climatisation et autres appareils électriques. Tel est le constat du dernier rapport de Plan Bleu sur « Les Indicateurs d'Efficacité Energétique » qui a été élaboré en collaboration étroite avec le Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l'Efficacité Energétique (RCREEE) au Caire avec l'appui de MED-ENEC. Le message à retenir est que la région arabe méditerranéenne devient plus vulnérable aux prix du pétrole qui ne cessent de grimper. Cela entrave le développement économique parce que la région arabe a besoin déjà de deux fois la quantité d'énergie pour produire le même produit intérieur brut (PIB) par rapport à l'Europe. Du côté de l'offre (production, transmission et distribution d’électricité), la demande croissante engendrera davantage de pannes d'électricité. Le rapport permet également aux gouvernements aussi bien qu’aux médias d’avoir une perception plus précise des besoins et des enjeux des négociations actuelles sur le climat. Les Indicateurs d'Efficacité Energétique sont par exemple essentiels pour le suivi et l'évaluation des Plans d'Action Nationaux d'Efficacité Energétique (PANEE) et des mécanismes de financement du marché carbone, tels les Actions Nationales Appropriées d’Atténuation (NAMA). PRÉSENTATION Le 29 novembre, ce rapport sera présenté et discuté lors de la Conférence Régionale tenue par la Ligue des états arabes, au Caire, en coopération avec l’Agence Egyptienne des Energies Nouvelles et Renouvelables (NREA). Les représentants des médias sont cordialement invités à participer et rapporter. Historique : Indicateurs Energétiques Les Indicateurs Energétiques reflètent la réalité des performances énergétiques des activités socio-économiques, dans un pays bien précis, ou dans la région arabe méditerranéenne de manière générale, et sont essentiels pour la conception, la mise en œuvre et le suivi des politiques de maitrise de l'énergie. Les Indicateurs Energétiques sont une condition clé de l’élaboration des Plans d'Action Nationaux d'Efficacité Energétique (PANEE) qui font partie de la Directive Arabe d'Efficacité de l'Electricité. Cette directive a été adoptée par le Conseil des Ministres Arabes en charge de l’Electricité issu de la Ligue des Etats Arabes en 2010, et invite les pays arabes à concevoir et mettre en œuvre des politiques de maitrise de l’énergie. Le programme de la journée du 29 novembre comprend également la présentation des rapports nationaux sur les Indicateurs d'Efficacité Energétique du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie, de la Libye, de l'Egypte, du Liban, de la Jordanie, de la Syrie, de la Palestine et du Yémen. Les rapports offrent un ensemble de résultats et de repères détaillés sur la situation énergétique dans la région arabe méditerranéenne. Tous les rapports sont disponibles bientôt sur le site web du RCREEE, de Plan Bleu et de MED-ENEC www.rcreee.org www.planbleu.org www.med-enec.eu Plan Bleu Depuis 1977, Plan Bleu, groupe de réflexion et Observatoire Méditerranéen pour l'Environnement et le Développement Durable, a été un Centre d’Activités Régionales (CAR) pour le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE)/ Plan d'Action pour la Méditerranée (UNEP / PAM). Il a été créé et est financé et géré par les 21 pays riverains et la Communauté Européenne, lesquels sont tous signataires de la Convention de Barcelone pour la Protection du Milieu Marin et du Littoral. Son objectif, tel que défini par la conférence intergouvernementale tenue à Split en 1977, est de développer la coopération régionale afin de constituer et mettre à disposition une base de connaissances destinées à faciliter la mise en œuvre d’un développement durable favorable à l'environnement. Sous l'égide du PAM, Plan Bleu produit des analyses prospectives sur l'environnement et le développement, agit en tant qu'Observatoire Méditerranéen pour le Développement Durable, et est le centre d'appui principal pour la Commission Méditerranéenne de Développement Durable (CMDD). RCREEE Le Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l'Efficacité Energétique (RCREEE) est une organisation intergouvernementale basée au Caire (Egypte) depuis juin 2008, et fondée par 13 Etats membres de la région arabe de MENA (Algérie, Bahrain, Egypte, Irak, Jordanie, Liban, Libye, Palestine, Soudan, Syrie, Tunisie, Maroc, et Yémen). Le RCREEE lance des dialogues de politique régionale et promeut les stratégies et partenariats favorables aux investissements en énergie renouvelable et efficacité énergétique dans les Etats membres de la région arabe. Dans le cadre de la nouvelle stratégie élaborée dernièrement, à savoir en octobre 2012, une seconde phase (2013-2016) verra les activités du Centre axées sur cinq objectifs stratégiques. Celles-ci seront liées principalement aux processus de politique, la fiabilité et la comparabilité des faits et chiffres, l’amélioration de l'efficacité institutionnelle et le renforcement des capacités humaines, et ce à travers des actions coordonnées au niveau régional. MED-ENEC Le MED-ENEC vise à promouvoir des mesures d’efficacité énergétique et des systèmes d’énergie renouvelable dans le bâtiment dans les pays au Sud et à l’Est de la Méditerranée. Le projet a été établi par la Commission Européenne en 2006 à travers les pays (MENA) du sud du bassin méditerranéen. Le domaine d’activité principal de MED-ENEC est l’élaboration des Plans d’Action Nationaux d'Efficacité Energétique (PANEE) et la mise en œuvre des mesures y associées, dont, à titre d’exemple, les Actions Nationales Appropriées d’Atténuation (NAMA) et les Entreprises de Services Energétiques (ESE). En outre, MED-ENEC fournit des services destinés à la conception et l’application de Normes de Construction et la planification des grands projets de construction faisant appel à des mesures d’efficacité énergétique , organise des formations, études, manifestations et activités de sensibilisation du public. MED-ENEC cherche à mettre en place des partenariats dans le domaine de l’énergie avec l’ensemble des pays de la région MENA, à travers ses organismes associés, dont la Ligue des états arabes, les Points Focaux désignés par les ministères nationaux compétents, le Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l'Efficacité Energétique (RCREEE), les Agences de maitrise de l'énergie et autres.

Pages