Le RCREEE, le PNUD et la NREA organisent un cours de formation sur mesure sur "Advanced Wind Energy"

25 octobre 2020: Le RCREEE, en étroite coopération avec la New and Renewable Energy Authority (NREA) et le PNUD, a commencé un cours de formation intitulé «Advanced Wind Energy Training» conçu pour les experts syriens.

Le cours s'inscrit dans le cadre de la coopération et des efforts du RCREEE et du PNUD pour organiser des programmes de renforcement des capacités à long terme pour les experts syriens dans le cadre de la deuxième phase du programme «Formation pour tous», initialement lancé par le PNUD en Syrie en 2017.

Au cours des déclarations d'ouverture du cours, le directeur par intérim du RCREEE, le Dr Maged K. Mahmoud et le président exécutif de la NREA, le Dr Mohamed El Khyat, ont souhaité la bienvenue aux participants et souligné l'importance de l'énergie éolienne dans le mix énergétique de la région arabe.

Pendant 10 jours, des formateurs et des experts de différents domaines couvriront un large éventail de sujets. En outre, une visite du site est prévue au parc éolien de Zaafrana, l'un des plus grands parcs éoliens d'Égypte.

Depuis que le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Syrie et le RCREEE ont signé l'accord de coopération pour mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités des experts syriens en 2019, le RCREEE a organisé avec succès 6 cours de formation couvrant un large éventail de sujets, notamment la gestion de l'énergie, les applications solaires, les études de faisabilité. , atténuation des risques, meilleures pratiques régionales et internationales en Égypte et au Liban. De plus, des visites de sites ont été organisées pour s'assurer que l'expérience et les connaissances pratiques sont acquises.
Actuellement, les deux parties explorent les possibilités d'élargir leur coopération en se concentrant sur l'autonomisation des femmes dans les domaines de l'énergie durable.

À propos du programme «Formation pour tous»

Le programme «Formation pour tous» vise à renforcer et à développer davantage les capacités du secteur électrique syrien à fournir des services essentiels aux communautés locales touchées et à soutenir la réhabitation des infrastructures productives. Dans sa deuxième phase, le programme accorde une attention particulière au renforcement de la technique et de la planification aux niveaux local et national.