Le RCREEE et le PNUD-Syrie collaborent à l'organisation d'un cours de formation sur mesure sur «l'efficacité énergétique dans les bâtiments»

29 novembre 2020: Dans le cadre du programme de renforcement des capacités à long terme du RCREEE et du PNUD Syrie «Formation pour tous», le RCREEE a organisé un programme de formation de 4 jours sur «l'efficacité énergétique dans les bâtiments» pour les professionnelles syriennes au Caire, en Égypte.

Le cours de formation a été conçu pour les experts syriens du ministère de l'électricité et du centre national de recherche sur l'énergie (NERC) pour autonomiser les femmes dans le secteur de l'énergie. Le cours a couvert un large éventail de sujets dans les domaines de l'efficacité énergétique, y compris les codes du bâtiment, les études de cas, les meilleures pratiques et les recommandations pour fournir une meilleure compréhension des projets d'EE ainsi que les éléments clés pour promouvoir le déploiement d'une énergie efficace en Syrie.

Au cours de son discours d'ouverture, le directeur par intérim du RCREEE, le Dr Maged K. Mahmoud, a souhaité la bienvenue à tous les participants et a souligné l'importance de l'inclusion des femmes dans les domaines de l'énergie durable dans la région arabe.

Depuis le lancement de la coopération RCREEE et PNUD-Syrie en 2019, le RCREEE a organisé avec succès plus de 6 cours de formation couvrant un large éventail de sujets, notamment la gestion de l'énergie, les applications solaires, les études de faisabilité, etc. La coopération RCREEE et PNUD-Syrie s'inscrit dans le cadre de la deuxième phase du programme «Formation pour tous» lancé par le PNUD en Syrie en 2017.

À la fin du cours de formation, le Comité exécutif du RCREEE Chairlady, Ing. Maha Moustafa a distribué les certificats de présence et a remercié les participants pour leur attention.

À propos du programme «Formation pour tous»

Le programme «Formation pour tous» vise à renforcer et à développer davantage les capacités du secteur électrique syrien à fournir des services essentiels aux communautés locales touchées et à soutenir la réhabitation des infrastructures productives. Dans sa deuxième phase, le programme accorde une attention particulière à l'amélioration de la technique et de la planification aux niveaux local et national.