Directeur exécutif du RCREEE

Durée: 
3 ans
lieu: 
Le Caire, Egypte
la dernière date: 
Vendredi, Octobre 30, 2020

1. À propos du Centre régional pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique (RCREEE)

Le Centre Régional pour les Énergies Renouvelables et l'Efficacité Énergétique (RCREEE) est une organisation intergouvernementale avec un statut diplomatique qui vise  à promouvoir l'adoption des pratiques d'énergie renouvelable et d'efficacité énergétique dans le monde arabe. Le RCREEE represente aussi le bras technique officiel de la Ligue des états Arabes - Département de l'énergie et du Conseil Ministériel Arabe de l’Électricité (AMCE).

Le RCREEE collabore avec les gouvernements régionaux, les organisations internationales, les IFI (Institutions financières internationales) et le secteur privé pour initier et diriger des dialogues politiques favorables pour la promotion les pratiques, les stratégies et les technologies d’énergie verte, et ceci à travers la gestion et la facilitation des investissements d’énergie renouvelable dans le Monde Arabe.

Comptant aujourd'hui 17 pays arabes parmi ses membres, le RCREEE s'efforce de mener des initiatives d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique dans les États Arabes sur la base de son plan stratégique approuvé par son Conseil d'Administration en 2017.
Le Secrétariat du RCREEE est composé d'une équipe multidisciplinaire  doté d'expertise dans les domaines de l'énergie durable et de l'action climatique, avec  une diversité multiculturels qui reflète les expertises Africaines, Asiatiques, Américaines et Européennes.

RCREEE est une organisation financièrement autonome. La principale source de financement du RCREEE est générée par les cotisations de ses États Membres,  et l’ensemble des projets et programmes de partenariats menés  dans le cadre des accords de coopération avec les Institutions de Financement pour le Développement et les programmes innovants de financement climatique. Le RCREEE assume également la responsabilité fiduciaire et toutes les juridictions liées à ses activités.

RCREEE se présente comme une organisation régionale indépendante avec un statut juridique international et une structure organisationnelle selon la Charte de l'organisation du centre. La Charte prévoit une structure à trois niveaux avec une assemblée des États Membres (« Conseil d’Administration »), un comité exécutif (« Comité Exécutif ») et un secrétariat (« Secrétariat ») dirigé par le Directeur Exécutif du RCREEE.

2. Tâches et responsabilités du directeur exécutif

Le Directeur Exécutif entreprend la direction stratégique et intellectuelle en plus de l’administration générale du RCREEE. Il/elle  assure le développement et la mise en œuvre du plan stratégique de RCREEE de manière efficace et de haute qualité. Le Directeur Exécutif  présente des rapports périodiques au Comité Exécutif. Il/elle représente légalement le RCREEE conformément à l’article 8 de la Charte du centre et supervise toutes les activités du RCREEE.

Le directeur exécutif devra s’acquitter des responsabilités et tâches suivantes:

  • Garantir la pérennité institutionnelle et financière et l'indépendance du RCREEE, et assurer en continuité et en suffisance un solide portefeuille de projets, de contrats et d'accords qui garantissent les revenues nécessaires pour le centre, conformément aux  domaines de travail et du  mandat du RCREEE.
  • Diriger l’équipe du RCREEE vers le développement de mécanismes de financement innovants et assurer la continuité des projets, accords et contrats afin de sécuriser les fonds nécessaires à mettre en œuvre la mission et les objectifs du RCREEE grâce à des partenariats solides et un portefeuille de projets qui correspondent aux domaines de travail et au mandat du RCREEE.
  • Formuler une vision et un plan de travail clair, avec un budget détaillé et des outils d’amélioration, pour assurer une mise en œuvre efficace du mandat, des objectifs et des activités du RCREEE définis par la Charte du centre, conformément aux décisions du Conseil d'Administration et du Comité Exécutif, et pour maintenir l'image du RCREEE et accroitre son impact positif à travers la coopération continue avec toutes les parties concernées
  • Évaluer régulièrement la situation politique, et les tendances économiques dans les États Membres du RCREEE, en coordination avec les membres du Conseil d’Administration et du Comité Exécutif du RCREEE, d’une manière à s’assurer que les projets et programmes du RCREEE  répondent aux priorités et besoins émergents.
  • Stimuler des dialogues et établir de nouveaux partenariats stratégiques avec les parties prenantes et partenaires régionaux et internationaux pour renforcer la position du RCREEE, faciliter sa mission et attirer des fonds supplémentaires.
  • Approfondir et renforcer l’engagement du RCREEE en faveur de stratégies durables dans les États Membres du RCREEE (avec un accent particulier sur les stratégies d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique).
  • Développer et renforcer les capacités institutionnelles et intellectuelles du RCREEE et les activités de développement organisationnel interne afin  d’assurer la diversité et la qualité requises.
  • Développer, améliorer et maintenir une structure organisationnelle efficace et un excellent flux de communications interministérielles. Le Directeur Exécutif définit clairement les responsabilités, les indicateurs de performance et les objectifs pour les postes dans la structure de l’organisation. Il/elle est aussi responsable d’améliorer les performances du RCREEE en coopération avec le Comité Exécutif tout en garantissant  l’adhésion aux réglementations et aux normes économiques efficaces.
  • Promouvoir la gestion du savoir pour garantir la mise à disposition des meilleures expériences et l'échange d’expertise.
  • Adhérer à la Charte, aux règlements, aux décisions des organes de gouvernance (Conseil d’Administration et Comité Exécutif) du RCREEE, aux exigences d’audit financier et aux recommandations conformément aux meilleures pratiques internationales.
  • Favoriser un environnement de travail propice qui encourage  l’esprit d’initiative, le travail d'équipe, la diversité et l'équité.

3. Compétences et qualifications

Le directeur exécutif doit être citoyen de l'un des États membres du RCREEE : Algérie, Bahreïn, Djibouti, Égypte, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Palestine, Somalie, Soudan, Syrie, Tunisie et Yémen.

Le processus de sélection se fera sur la base des critères suivants, conformément aux principes de recrutement adoptés par  les organisations régionales :

3.1 Qualifications

  • Au moins 15 ans d'expérience (après l'obtention de son diplôme universitaire ou équivalent) en énergie ou ingénierie (électrique ou mécanique) ou en économie, ou en administration des affaires et financière.
  • Au moins 10 ans d’expérience professionnelle occupant un poste de direction dans une organisation travaillant dans le domaine des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de la durabilité ou dans des institutions financières internationales ou des organisations intergouvernementales ou des institutions autofinancées.
  • Diplôme universitaire supérieur (un Master au moins) dans l'un des domaines suivants : énergie, énergies renouvelables, efficacité énergétique, développement durable, gestion et économie, administration des affaires ou banque.

3.2 Expériences

  • Une solide connaissance du domaine  d’énergie, d’énergie renouvelable et de changement climatique, du programme et orientation international de développement durable, et des parties prenantes concernées
  • Aptitude avérée à créer et à diriger des modèles de financement innovants pour garantir des fonds adéquats et à diriger une équipe de gestion financière avec transparence, conformément aux normes internationales
  • Solides compétences analytiques et de négociation, y compris la capacité d'engager et motiver un large éventail de parties prenantes pour établir des partenariats stratégiques solides avec RCREEE
  • Solide connaissance des défis des organisations intergouvernementales, notamment en travaillant efficacement avec les partenaires de développement
  • Expérience avancée dans le developement de projets et la mobilisation de subventions et fonds  auprès de différents bailleurs de fond et institutions de financement
  • Expérience dans l'élaboration de proposition de nouveaux concepts attrayants pour les bailleurs de fond et les institutions de financement
  • Expérience dans l'établissement de relations solides avec les institutions nationales, régionales et internationales pertinentes
  • Maîtrise de l'arabe et de l'anglais oral et écrit ou de l'arabe et du français. La maîtrise des trois langues est un plus.
  • Expérience en gestion financière et en gestion des ressources.
  • L'âge ne doit pas dépasser 55 ans.

* Remarque : Des références des qualifications ci-dessus seront demandées après avoir réussi la phase d'évaluation initiale et de sélection.

3.3 Compétences

Gestion d'équipe du travail

  • Travailler  avec les membres de l'équipe sur la base de l'égalité, de la dignité et du respect.
  • Respecter et comprendre la divergence des points de vue.
  • Contrôler ses préjugés personnels afin qu'ils n'interfèrent pas dans les processus de prise de décision et éviter toute discrimination à l'encontre d'un individu ou d'un groupe.

Respect et renforcement de la confiance

  • Encourager le travail d'équipe et la liberté d'expression
  • Travailler avec transparence et soutient les collègues, les membres du personnel et les parties prenantes
  • Suit l'execution des plans de travail et encourage les employés efficaces
  • Traite les informations sensibles ou confidentielles de manière appropriée

Responsabilité

  • Encourager l’esprit de travail d'équipe et la liberté d'expression.
  • Travailler avec transparence et fournir le soutien nécessaire aux collègues, aux membres du personnel et aux parties prenantes.
  • Suivre l’exécution des plans de travail et encourager les employés compétents.
  • Traiter les informations sensibles ou confidentielles d’une manière appropriée conformément au statut diplomatique du RCREEE.

Leadership 

  • Servir comme un modèle à suivre et habiliter les membres de l'équipe à assurer la réalisation des objectifs du RCREEE.
  • Définir une vision des futurs défis et solutions durables et anticiper le développement des stratégies innovantes.
  • Régler les différends et les conflits d’une manière mutuellement acceptables.
  • S’efforcer d’atteindre des changements et des développements positifs.

Jugement / prise de décision

  • Capacité à mener une solide analyse de la situation, à résoudre les conflits et à surmonter les défis efficacement et rapidement
  • Capacité à accepter les impacts négatifs de toute décision
  • Capacité à prendre des décisions difficiles dans des situations de temps / politiques / économiques sensibles

Progrès et développement

  • Bonnes compétences en gestion stratégique et en planification.
  • Capacité de formuler des visions innovantes  à propos des domaines de travail et des projets.
  • Capacité d'élaborer et d'évaluer des programmes et des projets de développement régionaux.
  • Capacité de personnaliser et mettre en œuvre des projets pour répondre au contexte spécifique et différent des États Membres, et de proposer des solutions économiques de haute qualité.

4. Conditions d'emploi

Le directeur exécutif est désigné conformément aux règlements du RCREEE comme suit

  • La durée du mandat est de trois ans
  • Le directeur exécutif du RCREEE devra résider en Égypte pendant toute la durée du contrat

5. Comment Postuler;

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et une lettre de motivation soulignant l'expérience professionnelle adéquate, à l'adresse email suivante: [email protected] au plus tard le 30 Octobre 2020 avec comme sujet: «Directeur exécutif du RCREEE»
Les e-mails sans sujet seront automatiquement ignorées.

Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

* Remarque: En cas d'incohérence ou de entre la version arabe et toute autre version linguistique de cette annonce, seule la version en langue arabe fait foi.